TEXT_SIZE

Risques sur la santé 
Risques sur l'environnement
Equipements de mesure/Echantillonnage
Cadre réglementaire
 
Les sites industriels peuvent être des sources d’émission d’une multitude de polluants chimiques à savoir :
CO, O3, H2S, Pb, SO2, NO2
 
Risques sur la santé :
 
 
SO2 : Le SO2 affecte le système respiratoire, le fonctionnement des poumons et provoque des irritations oculaires. L’inflammation de l’appareil respiratoire entraîne de la toux, une production de mucus, une exacerbation de l’asthme, des bronchites chroniques et une sensibilisation aux infections respiratoires.
 
NO2: Le NO2 est un gaz toxique entraînant une inflammation importante des voies respiratoires à des concentrations dépassant 200 μg/m3, sur de courtes durées.
 
CO: Le CO est absorbé exclusivement et rapidement par les poumons. Il pénètre dans les globules rouges, se fixe sur l’hémoglobine du sang à la place de l’oxygène, et empêche ainsi l’oxygénation des cellules.
 
O3: L'ozone est un gaz agressif pour les muqueuses oculaires et respiratoires. Pénétrant aisément jusqu'aux voies respiratoires les plus fines, il peut ainsi entraîner des irritations du nez, des yeux et de la gorge, des altérations de la fonction pulmonaire, des essoufflements et des toux.
 
H2S: Des intoxications aiguës (exposition de courte durée) : troubles respiratoires, irritations oculaires, conjonctivites, vertiges, céphalées, œdème aigu du poumon, pertes de connaissance.
 
Des intoxications chroniques (exposition prolongée) : bronchites irritatives, irritations cutanées.
 
Pb: Le plomb est une substance toxique qui s’accumule dans l’organisme et a une incidence sur de multiples systèmes organiques. Il est particulièrement nocif pour les jeunes enfants. Le plomb se diffuse dans l’organisme pour atteindre le cerveau, le foie, les reins et les os. Il est stocké dans les dents et les os, où il s’accumule au fil du temps.
 
 
Risques sur l'environnement:
 
SO2 : Le SO2 se transforme en acide sulfurique au contact de l’humidité de l’air et participe au phénomène des pluies acides.
 
NO2: Lorsque le dioxyde d’azote  entre en contact avec l’air, il se transforme en acide nitrique et en nitrates organiques toxiques. Le NO2 se transforme, par voie chimique, en acide nitrique qui, une fois déposé, contribue à l'acidification des lacs.
 
CO: Le CO participe aux mécanismes de formation de l’ozone troposphérique. Dans l’atmosphère, il se transforme en dioxyde de carbone CO2 et contribue à l’effet de serre.
 
O3: L'ozone appauvrit la capacité des plantes sensibles à produire et à emmagasiner des éléments nutritifs, ce qui accroît leur vulnérabilité à certaines maladies, aux insectes, aux polluants et aux conditions météorologiques.
 
 
H2S: Dangereux pour l'environnement en particulier pour la faune aquatique. Dans l'eau et à pH neutre, H2S se dissocie et peut s’oxyder en présence de O2 dissout. Dans l'air H2S est facilement oxydé par O2 ou O3 en SO2 qui évolue en final en H2SO4 (pluies acides).
 
Pb: Le plomb s'accumule dans le corps des organismes aquatiques et ceux du sol. Ils souffrent des conséquences d'un empoisonnement au plomb. Chez les crustacés ces effets se font ressentir même si de très petites concentrations de plomb sont présentes. Les fonctions du phytoplanctons peuvent être perturbées en présence de plomb.
 
Equipements de mesure/Echantillonnage:
 
Badges de prélèvement passif pour NO2, SO2 et O3

Analyseur de CO

Pompe de prélèvement et d’échantillonnage de métaux lourds
MP
Analyseur de H2S
analyseur
 
Cadre réglementaire :
La norme Tunisienne homologuées NT 106.04 (1994) : Protection de l’environnement : valeurs limites et valeurs guides pour certains polluants dans l’air ambiant en dehors des locaux de travail.

veille


veille

Port de Rades : Incendie dans un dépôt de la douane

News

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9

  Siège Social: Rue Abou Bakr Elbokri, Imm CIMEF 2ème  étage 1073 Montplaisir Tunis

Tél:71 901 862- 71 901 866 /Fax:71 901 867  Emails: dg@prevention-plus.com /admin@prevention-plus.com
formation@prevention-plus.com/ formation.sfax@prevention-plus.com/ etudes@prevention-plus.com / veille@prevention-plus.com
                                                                   Copyright © 2011 Prevention-plus. All Rights Reserved - Création Freewebconcept